~~~

L’idéalisation de la femme au foyer connaît un renouveau sur les réseaux sociaux, notamment avec des mouvements tels que le « Princess treatment » sur TikTok, où de nombreuses jeunes femmes partagent des vidéos montrant des scènes idylliques de leurs vies domestiques. Cette tendance peut sembler attrayante, mais elle cache des réalités souvent méconnues et parfois dangereuses, surtout pour les jeunes filles influencées par ces contenus.

Un exemple frappant de cette tendance est Nara Aziza Smith, une figure populaire sur les réseaux sociaux. Mariée à Lucky Blue, un mannequin célèbre, Nara partage régulièrement des vidéos où elle prépare des plats faits maison, allant jusqu’à fabriquer du chewing-gum de A à Z. Sa vie semble parfaite : une belle maison, une famille unie, et une passion pour la cuisine. Mais cette idéalisation de la vie de femme au foyer peut avoir des conséquences néfastes, notamment en créant des attentes irréalistes pour les jeunes filles.

Le problème réside dans l’absence de discussion autour des défis réels que rencontrent les femmes au foyer. Si certaines femmes choisissent cette voie par conviction personnelle et trouvent un équilibre dans leur rôle, d’autres peuvent se retrouver piégées dans des situations de dépendance économique et émotionnelle. En effet, une femme qui abandonne ses études et sa carrière pour se consacrer entièrement à sa famille peut se retrouver vulnérable si son mariage échoue.

Une vidéo particulièrement émouvante illustre ce point de vue. Une femme, membre de la communauté mormone, explique comment elle a été encouragée à devenir femme au foyer dès son plus jeune âge. Après avoir quitté ses études pour se marier et élever des enfants, elle se retrouve sans qualification ni expérience professionnelle lorsqu’elle divorce. Cette situation est loin d’être rare et souligne l’importance d’avoir un plan de secours et une certaine indépendance financière.

Il est crucial de reconnaître que le travail de femme au foyer est un travail à temps plein et qu’il nécessite des compétences et une organisation rigoureuses. Cependant, il est tout aussi important de s’assurer que ce choix de vie ne mène pas à une dépendance totale vis-à-vis du conjoint. Les femmes doivent être encouragées à poursuivre leurs études et à maintenir une certaine activité professionnelle, même à temps partiel, pour garantir leur autonomie.

Les réseaux sociaux peuvent véhiculer une image idyllique de la femme au foyer, mais il est essentiel de se rappeler que chaque choix de vie comporte des défis et des sacrifices. Les jeunes filles doivent être encouragées à faire des choix éclairés et à se préparer à toutes les éventualités. La clé réside dans l’équilibre : trouver une voie qui permette de s’épanouir personnellement tout en étant prête à faire face aux imprévus de la vie.

~~~

Mr Mehdy NESMON

Juré Formateur Professionnel

+596696818479

mehdy.nesmon@pm.me

https://www.nmdeal.biz/

https://www.linkedin.com/in/mehdy-nesmon/