~~~

La relation complexe entre la France et l’Afrique a longtemps été caractérisée par une dynamique de domination et d’émancipation. Historiquement, cette relation a été façonnée par la « Françafrique », un terme qui évoque une forme opaque de néocolonialisme. Cependant, le paysage géopolitique mondial évolue rapidement, remettant en question la pertinence de ce modèle.

La présence militaire française au Sahel a été justifiée comme nécessaire pour la stabilité régionale. Mais cette présence est de plus en plus contestée, tant au niveau national qu’international. Qui donc pour remplacer ce « gendarme » si utile mais controversé?

La Chine, les États-Unis et l’Allemagne sont de plus en plus actifs en Afrique, offrant des alternatives aux pays africains. Cette diversification des partenaires pourrait être une voie vers une véritable émancipation.

La France doit également faire face à son passé, notamment en ce qui concerne le génocide au Rwanda et son soutien à des régimes dictatoriaux en Afrique. Ces questions éthiques ne peuvent plus être ignorées.

Il est temps pour la France et l’Afrique de redéfinir leur relation sur des bases plus équitables et transparentes. L’émancipation ne peut être réalisée que si la domination est pleinement reconnue et démantelée.

~~~

Mr Mehdy NESMON

Juré Formateur Professionnel

+596696818479

mehdy.nesmon@pm.me

https://www.nmdeal.biz/

https://www.linkedin.com/in/mehdy-nesmon/